Osez !

Episode 1

Comment trouver les grands repères essentiels qui conduisent à la prise de conscience d’une direction vitale

A la rencontre de nos émotions

Comment mettre des mots sur des maux ? Comment puis-je me transformer et m’entraîner ? Comment faire pour transférer tout mon potentiel d’action sans se laisser submerger par des émotions ?

Apprendre – réapprendre à se découvrir, devenir soi-même et oser se lancer sur un chemin connu (ou même inconnu), mais en se laissant éclairer par ses capacités innées tout en découvrant (ou redécouvrant) son unité intérieure.

Mettre des mots sur son histoire

La reconnaissance de certaines blessures, leurs conséquences

Oser aller à la rencontre de ses émotions

Et découvrir la route de la transformation de ses émotions négatives

Savez-vous que notre corps humain est un système vivant vraiment formidable et extrêmement adaptable ! Nous avons tout à fait la capacité de nous entraîner et de nous améliorer sur certains aspects. 

Développer notre potentiel d’action et gérer notre façon d’agir

Il est important de se questionner sur le vécu des émotions qui accompagnent toute forme de blessure et oser activer le processus de mise en route de son trajet. Cette traversée nous interroge sur quelque chose d’essentiel : comment faire pour vivre toute cette effervescence humaine à l’heure actuelle.


Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est dmKfK8aWOsmTVMlLB3y-bBY51HcmxXjp-Orf2uxz4sijrpT1oSid2VQkdxGieJNZYjNlqGNL5-ROaLap1TrJRSApl01x2JQBny5oL2pJZtsLZydo24mg17aMwAJvFI09UcVq_MMx=s0

Quand on regarde dans les encyclopédies de la Psychologie,  l’émotion est présentée comme un “orage affectif”, une forme de trouble qui concerne aussi bien la conscience que le corps (peur, colère, angoisse, honte sont des émotions négatives par exemple). Elle peut être encombrante, pesante, douteuse avec quelques appréhensions et les peurs surgissent. Un trop-plein d’émotions peut conduire à un mal être au quotidien et générer certaines complexités entre autres. Certaines personnes peuvent entretenir certains blocages sur leur histoire, leur vécu et ils ne peuvent reconnaître certaines blessures ainsi que leurs conséquences. Ou encore ils n’osent pas en parler de peur de voir émerger certains souvenirs trop chargés d’émotions. 

Au coeur des Emotions

Que peut-on dire sur les émotions ?

Les émotions font partie intégrantes de l’être humain, de sa sensibilité, de son affectivité, de son histoire ; elles nourrissent ses relations. Le système nerveux crée les idées mais également les émotions. Sans trop s’évader dans la physiologie du système nerveux, il faut savoir qu’il est composé de nombreuses cellules bien spécialisées (les neurones), qui, elles renvoient des signaux (ce qui nous permet de réfléchir, de décider, de ressentir, d’imaginer, de réagir). 

Cependant, les émotions sont quelquefois tellement fortes, qu’elles surchargent le système nerveux (ce qui va se traduire par des tensions, de la colère, de l’angoisse, de la peur, une certaine accélération du rythme cardiaque etc.). Le système nerveux et les émotions sont sur le même pied d’égalité.

Si on se retrouve face à une crise, des émotions telles que la peur et le stress peuvent survenir et, c’est suivant son interprétation qu’elles peuvent devenir une grande menace. Dans certains cas, on va être paralysé de nos émotions et ceci va ainsi nous empêcher d’atteindre des objectifs, de nouveaux défis, des challenges ou encore d’accepter certaines choses.

Les émotions peuvent être traduites comme des formes de vulnérabilité manifestée (quoique la vulnérabilité n’est ni mauvaise, ni bonne en soi) et peuvent générer une certaine gêne (une perception autre de l’émotivité). Il faut savoir que l’on est essentiellement vulnérable, cela fait partie de notre constitution, de notre condition…. Adopter une acceptation consciente et paisible de ce qui est vulnérable est peut-être la voie la plus simple.

Les émotions pourraient donc être considérées comme un potentiel, un signe de puissance, de courage dans sa quête, et leur mise à nu pour faire face. Enfin, il peut être bénéfique d’oser  être en relation avec soi-même, de mieux se connaître, de se recentrer, de mieux apprivoiser  ses émotions et en tirer parti.

De notre petit orteil jusqu’à notre cerveau, notre corps si bien constitué utilise un système de communication avec nos nerfs pour nous avertir. Notre corps nous alerte mais quelques fois, nous n’entendons pas toujours ce qu’il a à nous dire. 

Les émotions concernent toutes les personnes et certain(es) les vivent de manière différente ou intense. Quand elles ne sont pas connues, difficiles à interpréter, il peut arriver qu’on les subisse. Quand elles sont positives, elles peuvent être agréables, contrôlables, mais quand elles sont négatives, on ne sait pas toujours comment faire (les refouler ou les contenir ?). On ne sait plus quoi faire ou alors on essaie de les ignorer au détriment des petites alertes que nous envoient notre corps, on n’ose pas, on n’ose plus en s’enfermant. Les croyances sur les émotions ne sont pas toujours ce que l’on pense et on voit les émotions comme un problème, un ennemi…

« Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement« 

Carl Gustav Jang

Comment sont liées les douleurs physiques et les émotions ? La blessure, qu’elle soit d’ordre physique ou psychique, est-elle clairement nommée et mise à jour ?

Il arrive que les émotions peuvent être à l’origine de certaines douleurs, c’est ce qu’on appelle la somatisation. Quand une émotion est trop forte, si elle est refoulée, elle peut risquer de s’exprimer par le biais du corps. Depuis plusieurs années, la recherche en psychologie et en médecine ont pu déboucher sur une corrélation entre la douleur émotionnelle et la douleur physique.

  • stress 
  • fardeau émotionnel
  • problème d’argent
  • peur du changement
  • manque d’affection
  • manque de flexibilité
  • état dépressif
  • manque d’affection…

Le corps peut réagir à sa manière face à un esprit qui souffre et face à des peines qui peuvent être refoulées. En psychologie, on parle de troubles psychosomatiques.

Dans le livre de Pierre Beaulieu « Repenser la douleur » et l’article de Pierre Rainville – « Douleur, conscience émotions », il est dit : « La relation intime entre la douleur et les émotions est particulièrement frappante lorsque l’on examine l’activité cérébrale. En effet, l’expérience émotionnelle intense s’accompagne d’une activation robuste dans plusieurs structures du cerveau également impliquées dans la douleur« 

P. Rainville, « Pain and emotions », 2004

Savez-vous que si vous arrivez à améliorer certains aspects corporels par un entraînement mental, par exemple, améliorer ses performances, renforcement  musculaire, vous pouvez tout autant apprivoiser et améliorer vos émotions ?

Les champs d'application de la sophrologie | Sophrologie et Thérapies Brèves

« Si vous voulez être libre de vos émotions, il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions… »

Arnaud Desjardins

On peut utiliser des souvenirs, particulièrement des souvenirs émotifs, mais positifs ; et demander notre cerveau à se souvenir d’un passé où vous avez réussi à gérer un stress ou une situation par exemple. On peut également utiliser des souvenirs émotifs en utilisant une image, un souvenir, une visualisation autre et positive. Le système nerveux a tout ce qu’il faut pour qu’on reste calme même si on stresse et que les émotions négatives surgissent. Il suffit juste de savoir comment l’activer. Le cerveau crée l’émotion pour nous permettre le contrôle et la réaction. A nous de limiter notre possible ignorance et de mieux nous comprendre…

Chacun(e) va vivre et traverser le passage des émotions différemment, à sa façon et les émotions font aussi mal physiquement que psychiquement, notamment lorsque nous avons des soucis, lorsque nous sommes déçus ou lorsque nous sommes saisis par la peur, l’angoisse. Cependant chacun(e) sera attentif(ve) à trouver son rythme, à respecter et avancer avec prudence, trouver ses possibilités. Il importe de ne rien rigidifier, s’enfermer et/ou imposer un cadre. Il s’agit ici de commencer à poser un nouveau regard sur soi et par définition, accepter ce que l’on est. Le savoir est déjà pour nous un grand réconfort.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est FyOyJIgr7Vn2z1OFUxkoFPJjELfjsTlqok4K4De-3XxmKfGtmCzXJ8vy6m_BmVyEbQwIprQW2t8flgFT8OaZtoq2QG14HTtvHHFlZgYFDu_CAhUi-QxL_2CMPuJBjiUWvoxFDTUA=s0

Reconnaître, prévenir une certaine émotivité, peut-être récurrente,

Profiter des messages de notre corps,

Faire une pause pour revenir vers soi en tenant compte de notre fragilité naturelle et activer nos potentiels…

—————————————————————-

Découvrez le prochain article à venir – Episode 2 :

« Les émotions – Oser et Apprendre à les connaître« 


next step - Illustrations et vecteurs libres de droits - Stocklib
SOPHROKAZ SOPHROLOGIE

Publié par Sophrokaz Sophrologie

Sophrologue certifiée, membre active de la Chambre Syndicale de Sophrologie de Paris & scientifique, je vous accompagne dans votre quotidien. Une découverte ou une re-découverte dans la recherche du mieux-être physique & mentale (retrouver la sérénité et l'équilibre intérieur). J'exerce la Sophrologie Caycédienne (créée par le Prof. A. Caycedo), méthode complémentaire utilisée comme technique thérapeutique dans le respect du Code déontologie des Sophrologues. Ma pratique s'adresse tant aux particuliers qu'aux entreprises, auprès des enfants, adolescents, étudiants mais également spécialisée dans la préparation mentale sportive (Sophro-sport & compétition). Mes expériences professionnelles scientifiques & médicales me conduisent également et tout naturellement à vous accompagner dans les soins oncologiques de support (complément de soin, approche psycho-corporelle & techniques spécifiques) ainsi que l'accompagnement de la maladie (proposition d'outils adaptés à vos besoins et améliorer la qualité de vie). Louis Pasteur disait : "" Guérir parfois, soulager souvent, accompagner toujours... ". Je vous reçois en individuel, en groupe ou en entreprise / hôpital / Clinique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :