Sport

La Sophrologie pour une préparation sportive : la clé de la performance mentale

Athlétisme
Natation
Basket

Parmi tous les nombreux champs d’application, la Sophrologie a maintenant une large place dans le sport, c’est le duo gagnant. Elle n’a cessé de se développer dans les activités sportives et dans pratiquement toutes disciplines.

La Sophrologie ne s’arrête pas principalement et uniquement aux professionnels et aux championnats mais également dans le cadre scolaire et tous les autres clubs sportifs (associations, clubs omnisports….) conduisant notamment aux compétitions, dans le but de progresser et d’atteindre le plus haut niveau possible.

Sont également concernés tous les cadres d’activités sportives permettant l’épanouissement personnel par le sport et autour du sport et déterminant un champ de « préparation mentale ».

De nombreux professionnels et champions ont utilisés la Sophrologie :

  • Yvan Lendl (tennis) « une manière de mettre le mental à la disposition du corps  » a expliqué Robert Laurens, kinésithérapeute de Roland-Garros pendant près de trente ans,
  • Yannick Noah & Rafael Nadal (tennis) – « retrouver la légèreté, la clarté dans la tête et dans le corps« ,
  • Alain Bernard (natation, recordman du monde du 100m nage libre)
  • Jean-Philippe Gatien (tennis de table)

Le Dr Raymond Abrezol est l’un des premiers à utiliser les techniques de la Sophrologie dans la discipline sportive (depuis plus de 50 ans). Il développe la sophrologie sportive pour l’équipe de ski suisse ; les différentes victoires de l’équipe confirment que l’entraînement physique accordé à la préparation mentale donne de bons résultats. Diverses disciplines sportives se sont donc tournées elles aussi vers la Sophrologie.

Elle constitue donc un véritable atout dans l’optimisation des capacités, dans la préparation pré-compétition, la récupération post-compétition et la douleur. On constate qu’un sportif calme, prêt physiquement et mentalement aura des résultats supérieurs à un sportif tendu.

L’objectif de la Sophrologie dans la discipline sportive

La Sophrologie va permettre au sportif de mettre toutes les chances de son côté et l’aspect psychologique joue un rôle essentiel dans sa performance et sa réussite, d’où une préparation mentale faisant partie intégrante dans la préparation sportive.

Dans l’accompagnement du sportif et/ou de son club sportif, de nombreuses stratégies sont à révéler (liste non exhaustive):

  • Alliance avec l’entraîneur (points forts, points faibles),
  • Amener le sportif à laisser exprimer ses stratégies (objectifs fixés avec son entraînement),
  • Définir les pratiques quotidiennes d’entraînement (en solitaire ou collectif),
  • Adaptabilité aux demandes, aux imprévus – revenir sur certaines techniques pour un nouvel événement,
  • Détecter le stress, les fausses croyances,
  • Développer, conscience de ses valeurs et de ses capacités….

La préparation physique & mentale à partir de différents exercices (liste non exhaustive) :

Le schéma corporel : les exercices de respiration ainsi que les exercices de relaxation dynamique permettent aux sportifs de développer leur schéma corporel, d’acquérir une meilleure connaissance de soi et de son corps.  Ces exercices développent de réelles capacités dans le mouvement, ce qui permet de rendre certains gestes techniques plus justes et précis. La Sophrologie permet de lutter contre la lassitude et le découragement, favorise donc une récupération physique et prévient les blessures. Elle favorise également l’épanouissement de la personnalité du sportif et la bonne cohésion d’une équipe.

Techniques d’attention et de concentration: permettre au sportif d’améliorer ses capacités et rester concentré sur ses objectifs tout en mettant à distance toutes les sources de perturbations et de distractions (pensées parasites, stress, pression sur les résultats, environnement etc.) ; définir une bulle de protection. La Sophrologie va développer la concentration et l’intuition (guide de présence de l’être) et accentuer la motivation par des facteurs internes (liés l’activité en elle-même) et des facteurs externes (engagement). Renforcer ses qualités par la concentration, l’équilibre et la coordination.

Combativité, Confiance en soi & Estime de soi: tout au long de son parcours, le sportif va faire face à toutes formes de situations (déceptions, contre-performance, des moments de doute, des situations particulièrement stressantes, se « trouver nul », doutes sur sa carrière ou pour son équipe, et, va ainsi donc diminuer son estime de soi et sa confiance). En apprenant à ce centraliser par les techniques de la Sophrologie, le sportif va pouvoir modifier tous ces jugements et perceptions.

Les techniques de visualisation vont permettre de développer la conscience de ses propres valeurs, de ses capacités ; visualisations positives, techniques de conditionnements. Mais également la répétition du geste « parfait » en mouvement, reformuler les monologues négatifs en termes positifs et déterminer la compétition (ou tout autre projet) en projet positif qui seront utilisés à tout moment.

Travail en groupe, cohésion d’équipe: créer une forme de solidarité et de renforcer des valeurs importantes dans la pratique sportive (techniques d’ancrages permettent de renforcer l’appartenance au groupe).

Augmenter ses facultés de récupération et diminuer les sensations de fatigue : techniques de respiration qui vont fournir une bonne oxygénation des cellules/tissus. Travailler sur la contraction et la décontraction des muscles par des méthodes de relaxation musculaire qui vont apporter une détente rapide et un relâchement profond de tout le corps. Travail sur la récupération d’une blessure, mouvements adaptés.

Différentes techniques sont mises en place dans le but d’atteindre tous ces objectifs : respirations, relaxations dynamiques et statiques, imageries mentales, visualisations positives, techniques d’ancrages et de conditionnements…

Accompagnement du sportif, d’un groupe, d’une équipe et mettre en place une stratégie, un plan et apporter des techniques qui vont aider tant l’entraîneur que le sportif.

Nous allons définir ensemble vos objectifs et les différents problématiques à travailler

  • Qu’est-ce que je peux améliorer ? Techniques, motivation, confiance, perception, concentration, stratégies & tactique etc…,
  • La visualisation, travail sur la mémorisation,
  • Monologue intérieur (conversation avec vous-même ou voix intérieure) – Russell T. Hurlburt, professeur de psychologie à l’Université du Nevada écrivait : «Je suis convaincu que la parole intérieure est un phénomène robuste; si vous utilisez une méthode appropriée, il n’y a aucun doute quant à savoir si un discours intérieur se produit ou non à un moment donné. Et je suis confiant quant aux différences individuelles – certaines personnes se parlent beaucoup, d’autres jamais, d’autres occasionnellement. »
  • La respiration,
  • Quels sont les enjeux etc…
%d blogueurs aiment cette page :